Efemere

Par défaut

Si ma trezesc ca-ntotdeauna intr-un loc de unde n-am voie sa plec. Simt moartea tot mai grea ca o chemare si ma afund in mine incercand sa ma ascund. Imi pierd esenta vietii. O caut. O pierd din nou. Sunt pe punctul de a ceda, dar intotdeuna primesc doua palme cu subinteles, in timp ce constiinta imi sopteste sarcastic ”Nu fi proasta! Nu iubi!”

Imi amintesc cuvinte rostite de straini, la miezul noptii, aruncate zgomotos pe strazi sau, pur si simplu, scrise pe geamul unui microbuz care nu-si gaseste destinatia, momente in care omorai zeci de sperante si le reconstruiai cu fiecare tigara. M-ai ignorat cand ti-am spus „Nu pleca!”, m-ai ascultat cand ti-am spus „Nu veni!”. Cobori in neant de parca nu mai e loc aici, nu mai e timp. Dar tu nu stii ca „atunci cand iti doresti ceva, tot Universul comploteaza pentru tine”. Nimicul te va lua, nimicul te va aduce inapoi.

Publicités

Une réponse "

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s